Fr  En 
Panier 0

5 Plaisirs Minuscules #2

Plaisirs minuscules

 

 

Bonjour à tous! En ce joli/gris vendredi, nous nous retrouvons pour la 2ème édition des 5 plaisirs minuscules. Cette rubrique a tout simplement pour but de vous faire partager des choses qui m'ont plu, ému, amusé ces dernières semaines.

Réseaux Sociaux : Cela fait déjà un petit moment que je suis ses aventures, mais j'ai eu un énorme coup de coeur pour la page facebook de Thomas Pesquet.

 Cet astronaute français, en orbite depuis le mois de novembre sur la station spatiale internationale, partage son quotidien via les réseaux sociaux. 

Des photos époustouflantes, des commentaires drôles et intelligents, Thomas Pesquet a donné un souffle nouveau à la conquête spatiale 2.0. Un bonheur à suivre, tant pour les enfants (qui révisent leur géographie!) que pour les adultes. Faites vite! Thomas revient sur Terre le 2 juin! Alors si vous ne connaissez pas encore sa page, je vous invite à aller la découvrir au plus vite!   

Lecture : Je n'ai jamais eu de passion particulière pour Jessica Alba en tant qu'actrice, mais son virage personnel m'a nettement plus intéressé.  

Après la naissance de ses filles, Jessica a totalement transformé sa façon de vivre pour offrir à ses enfants des habitudes et des pratiques écologiques, saines et simples. 

Le résultat fut, outre sa marque de produits cosmétiques & pour la maison Honest (dont je vous reparle très bientôt), un livre lifestyle baptisé La vie tout simplement.
Truffé d'informations santés, de conseils alimentaires, mais aussi déco, style et maternité, j'ai trouvé ce guide extrêmement bien fait et je prends beaucoup de plaisir à me plonger dedans de temps à autre pour y piocher des astuces. 


Netflix (and chill) : Difficile de passer à côté de cette série phénomène depuis quelques temps, mais je voulais moi aussi dire quelques mots sur 13 reasons why. Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette série produite par netflix, voici le pitch :

Hannah Baker, une jeune lycéenne de 17 ans, vient de mettre fin à ses jours. Avant de commettre l'irréparable, elle a enregistré sur 7 cassettes audio, recto/verso, les raisons qui l'ont poussée à se suicider. La série débute alors que Clay Jensen, un lycéen sans histoires, reçoit la boite contenant les cassettes et commence alors à découvrir la vérité sur la mort d'Hannah...

 J'avais moi-même beaucoup entendu parler de cette série avant de la regarder, c'est ce qui m'a décidée à me lancer. J'avais un peu d'appréhension quant à l'univers «ado» de la série mais au final ce fut une très belle surprise.

Les jeunes acteurs, inconnus pour la plupart, sont vraiment excellents, les problématiques abordées sont actuelles (la fameuse photo qui circule sur les téléphones portables, par exemple) et le scénario réussit le pari de nous faire entrer dans l'esprit d'Hannah et de comprendre le mécanisme de sa descente aux enfers.

À regarder avec ses ados pour parler de certains sujets peut-être.... 

Mode, mode, mode : Comme cela a été le cas pour le fameux t-shirt cactus chez Zara (voir article Moodboard Cactus), j'ai eu une belle surprise lors d'une session magasinage il y a quelques semaines, chez American Eagle Outfitters. 

Ce gilet, issu de leur collection Don't ask why, est parfait pour les soirées barbecue où l'air se fait un peu plus chilly, et a été fabriqué... en Italie! Je trouve que cette nouvelle tendance à proposer des articles fabriqués dans des pays plus respectueux, plus éthiques, moins polémiques, est absolument formidable.
Il ne s'agit, pour la grande distribution, que d'exceptions encore. Et il est bon d'encourager de petites marques qui produisent localement et d'alimenter les circuits de distribution courts; mais je pense tout de même que cet effort est une évolution positive et bénéfique de l'état actuel du marché mondial du textile.
 


Fierté : je ne pouvais pas finir ce «plaisirs minuscules» sans évoquer l'édition de notre kit de cartes-étapes pour la première année de bébé en anglais!  

Ce projet est né d'une belle rencontre, lorsque j'ai contacté un jour Marie-Laure de Lili Graffiti, pour lui parler de mon idée. J'admirais depuis déjà plusieurs mois son travail (son abécédaire de Montréal et ses cartes des 4 saisons sont tous dans la chambre de mon fils!) et j'ai été ravie lorsqu'elle a accepté d'embarquer dans ce projet.

Six mois plus tard, notre kit a désormais un petit frère anglais donc, baptisé «Month after month» et va être présenté à New-York au National Stationnery Show qui commence ce dimanche, et où Marie-Laure sera présente pour la première année. Bonne chance à elle!

Et vous, quels sont vos plaisirs minuscules?

Belle longue fin de semaine <3



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés